Claire

Claire - Ose Yoga

Le corps et l’esprit. Leur danse me fascine. L’Homme, sa forme, sa couleur, ses formes, ses émois, ses peurs, ses passions et son potentiel. Depuis toujours, je cultive un intérêt profond pour l’humain et la communication (visuelle, auditive et kinesthésique !) qui s’est transformé doucement en mon métier. Éditrice dans une première vie, je prends le chemin de la spiritualité et du soin en 2016, quand j’entame un nécessaire voyage initiatique… À l’autre bout du monde, certes, mais avant tout dans les profondeurs de mon Être.

De l’Australie à la Colombie, en passant par la Thaïlande, l’Inde et le Népal, j’ai cherché des réponses pendant les trois années les plus extatiques de ma vie. Ce que j’ai trouvé ne s’explique pas, mais se vit. Et je suis très heureuse de pouvoir le partager avec vous sur un tapis.

Sur ma route, des personnes éclairées m’ont appris à ne plus me plier en 4 mais à faire du yoga. Je me suis ainsi formée dans trois principales écoles reconnues par Yoga Alliance.

  • Pratique du hot yoga pendant 3 ans à YogaStyle – Paris (2014-2016)
  • Pratique régulière du hatha yoga à Agama Yoga – Thaïlande et Colombie (2016-2018)
  • Certifiée multistyle vinyasa, hatha et ashtanga en 200 h par Trimurti Yoga – Inde (2017)
  • Certifiée hatha yoga instructor en 200 h par Agama Yoga – Thaïlande (2018)

En détail

Enfant inquiète et curieuse, j’oscille constamment entre amour passionné pour la vie et angoisse existentielle oppressante. Je me pose mille questions à la seconde et cherche le meilleur moyen de m’intégrer à l’environnement dans lequel je vis. Les relations sociales ne sont pas faciles, j’apprends en observant beaucoup les comportements des gens et souhaite rendre mon entourage heureux. Bonne élève, fille sage. Avec le recul, j’ai compris que l’enfant que j’étais avait opté pour une posture passive et individualiste pour se préserver.

En 2012, j’entre pour la première fois au studio YogaStyle, à Paris. La pratique intense du hot yoga me permet à l’époque de retrouver un réel équilibre, une paix intérieure difficile à conserver dans mon tumulte quotidien. La méditation m’apporte, en complément, une meilleure compréhension de moi-même et un intérêt grandissant pour la spiritualité. En 2013, je m’intéresse au hatha yoga, une pratique qui résonne fortement avec ce double intérêt pour le corps et l’esprit.

À côté, je me mets à mon compte rapidement quand je comprends que le rythme métro-boulot-dodo ne me convient pas vraiment : je crée Cbienfaitpourvous. Mon métier de rédactrice-éditrice indépendante me permet enfin d’être mobile et d’organiser mon temps comme j’en ai besoin. Je suis libre !

En 2016, sur les conseils d’un ami, j’entreprends un premier voyage pendant lequel je plonge dans le premier niveau de Agama Yoga, une école de tantra yoga en Thaïlande. Un mois intensif après lequel ma vie ne sera plus jamais la même. Entre ma pratique soutenue et la vie dans une communauté qui me correspond mieux, je trouve enfin des réponses à la plupart de mes préoccupations existentielles. Le yoga est désormais le chemin que je choisis pour évoluer.

Explorations yogiques

Curieuse de la scène du yoga en général et désireuse de comprendre les liens entre les multiples pratiques que je découvre chaque jour, je repars en exploration en 2017. De Bali où je rencontre Ana Forrest et me découvre acro yogi, en repassant par la Thaïlande où je plonge dans le Ashtanga, continue mes études en tantra yoga et tombe définitivement amoureuse des cercles de femmes, jusqu’à Dharamkot, en Inde, où je fais une première formation multistyles de 200 h avec Trimurti Yoga. Enfin, parce que le Hatha yoga me semble être la voie la plus précieuse à partager aujourd’hui, j’ai choisi de me spécialiser avec une autre formation de 200 h chez Agama Yoga. Depuis 2018, je suis les publications, conférences et cours en ligne de Christopher Wallis, Hareesh, dont les travaux m’inspirent particulièrement.

Je peux ainsi bien orientemes élèves vers le yoga qui leur correspond et m’adapter à leurs besoins. Avoir une vision globale des pratiques existantes me permet enfin d’aller plus loin dans ma propre pratique et de comprendre mieux la valeur des enseignements que je reçois.

Yambe

La transmission de ces techniques plus ou moins classiques constitue une partie importante de mon quotidien, mais je crois en la complémentarité des approches. Je continue d’apprendre, d’écouter, de découvrir, et de créer des rituels ou quotidiens qui m’inspirent. L’esprit grand ouvert, j’ai fait l’expérience d’un nom spirituel qui m’accompagne désormais dans mes moments de doutes : Yambe, la déesse du ventre, celle qui parle depuis sa plus profonde intimité, c’est celle qui vient rappeler aux femmes leur force, leur flamboyance et leur liberté.

Aussi, quand je prends le temps de les organiser, j’encadre des cercles de femmes et anime des ateliers autour du Tantra, de la sensualité et de l’amour sacré. Je crois que si le monde savait mieux s’aimer, la paix ne serait plus bien loin…