Le Corps enseignant – Édito NL#31

Écoutez-le.
Taisez le mental.
Entendez ses signes, ses soupirs, ses cris.
Sentez ses mots sous votre peau, ses poèmes incarnés.
Sa voix familière, dans sa langue inconnue.

Le corps est votre véhicule pour cette vie. L’enveloppe charnelle grâce à laquelle vous pouvez faire l’expérience du monde qui vous entoure. Le percevoir, sinon le voir. Le prendre, sinon l’entendre. Le sentir.

Le corps, cette miraculeuse machine biologique, pleine de rouages et de fluides, de réactions, de possibles, de magie. Cet outil formidable que l’on nie trop souvent pour l’assouvir au mental, que l’on réduit en esclavage pour servir Maya, l’illusion. Ce cadeau pour lequel nous n’avons de la reconnaissance que s’il exécute parfaitement les ordres que l’on donne.

Et si… le corps dictait au mental ?

« Il était une fois, virgule… Il… était… une fois, virgule… » Quelle histoire vous conterait-il ? Dans quelles aventures pourrait-il vous conduire ? Dans quels pays vous transporter ?

Le Corps, cette manifestation Divine. Vous n’avez pas choisi sa forme, mais vous pouvez choisir de Le respecter et de L’honorer chaque jour de Sa vie. Vous pouvez choisir de vous émerveiller devant Ses fonctions, Sa générosité et Sa beauté Divines. Vous avez le choix. De vous séparer de votre meilleur outil de connexion avec vous-même, ou de reconnaître aussi souvent que possible Sa véritable Nature, pour vous réunir, dans l’état de Yoga.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s