Sirsasana ou posture de l’équilibre sur la tête

Sirsasana est la célèbre posture de l’équilibre sur la tête. Son nom vient du sanskrit sirs (« tête ») et asana (« pose »). On l’appelle aussi le roi des asanas. Sa reine ? La posture de la chandelle, sarvangasana.

Certains la nomment également salamba sirsasana, ou la posture sur la tête avec support. En effet, dans cette posture le poids du corps ne repose pas entièrement sur le crâne mais aussi sur les avant-bras.

À noter : plusieurs ajustements sont possibles pour arriver à réaliser cette posture. Toutefois, si elle n’est pas réservée aux élèves avancés, elle demande une grande précaution.

Sirsasana : réaliser la posture de l’équilibre sur la tête

Pour réaliser l’équilibre sur la tête, s’agenouiller au milieu de son tapis. Ensuite :

  1. Saisir chaque coude avec la main opposée. Placer les coudes sur le tapis.
  2. En gardant cette distance, ouvrir les mains et entrelacer les doigts. Placer les deux auriculaires l’un en face de l’autre sans les croiser.
  3. Placer le sommet de la tête dans le creux formé par les mains. La partie au sol étant entre la limite des cheveux et la fontanelle, là où les os du crâne se rejoignent.
  4. Tendre les jambes et marcher petit à petit vers le visage.
  5. Vous pouvez peut-être atteindre le point où vous trouvez l’équilibre sur la tête naturellement. Dans le cas contraire, plier une jambe et la ramener contre le buste pour déplacer votre centre de gravité. Faites de même avec la deuxième jambe.
  6. Trouver l’équilibre avec les pieds décollés du sol, jambes repliées ou non. Puis lentement les dérouler vers le ciel, à la verticale.

Remarque : imaginez que vous vous étirez vers le ciel, les jambes sont dynamiques. Cela aide à maintenir la posture bien droite et stable.

Dans l’équilibre sur la tête, il est primordial de garder la ceinture abdominale bien gainée et le dos droit. Par ailleurs, les épaules ont tendance à s’effondrer, pensez à les éloigner des oreilles au maximum. Enfin, garder le regard rivé sur un point fixe et respirer calmement. On tend à oublier son souffle quand l’esprit est totalement accaparé par l’effort en cours !

Pour tenir cette posture, il est moins question d’équilibre que de trouver le bon alignement.

Balasana - Ose YogaPour sortir de sirsasana, plier lentement les jambes (ensemble ou une par une). Les ramener contre le buste et arrondir le dos en serrant les abdominaux pour déposer les pieds au sol. En gardant la tête au sol, s’agenouiller pour trouver la posture de l’enfant et se relaxer quelques instants. 

Important : ne vous redressez pas immédiatement, vous risqueriez de perdre l’équilibre.

Lire la suite de l’article sur Oliceo.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s